La loi a prévu un dispositif très rapide et efficace pour protéger les victimes de violences conjugales et leur permettre de rester dans leur logement, avec mesures d’éloignement du conjoint violent : c’est l’ordonnance de protection.

Vous avez été victime d’un viol ou d’un inceste lorsque vous étiez enfant mineur. Vous pouvez porter plainte de nombreuses années plus tard si les faits ne sont pas prescrits.