Le divorce pour faute existe toujours dès lors qu’il y a eu atteinte grave ou renouvelée aux devoirs du mariage (adultère, abandon du domicile conjugal, violences physiques ou morales, abandon moral ou financier, comportements addictifs comme l’alcoolisme ou la drogue etc…)

L’infection nosocomiale respiratoire peut entraîner des complications graves, notamment pneumonie, septicémie et hospitalisation prolongée. Obtenez la meilleure indemnisation avec un avocat spécialisé.